HorseWarrior.jpgLes origines de l’art martial russe remontent au 10ème siècle. Tout au long de l'histoire de cet immense pays, la Russie a dû repousser les envahisseurs venus du nord, sud, est et ouest. Tous les attaquants ont apporté leurs styles distincts de combat à mains nues et avec armes. Les combats ont eu lieu sur des terrains différents, durant des hivers rigoureux et des chaleurs étouffantes en été.

En raison de ces facteurs, les guerriers russes ont acquis un style qui combine tactiques novatrices et polyvalences, étant à la fois pratique, mortel et efficace contre tout type d'ennemi en toutes circonstances.

C’est en 1917, à l’arrivée du communisme au pouvoir, que toutes les anciennes traditions de combat furent interdites. Au même moment, les autorités, conscientes du potentiel efficace et dévastateur de ces systèmes, réservèrent ces pratiques à quelques unités spéciales d’opérations militaires (comme les Spetsnaz).

Sans liens directs et formels à ce jour, on peut néanmoins dire que le Systema, tel qu’il est enseigné actuellement au grand public depuis la dissolution de l'URSS, est une synthèse d’anciennes pratiques guerrières, de traditions martiales diverses et des systèmes opératifs des forces spéciales.